Budget2014-etc

Dernier conseil

Publié le 24 décembre 2013 · Publié dans Actualités, Communiqués de presse

Le dernier conseil communal de 2013 était l’occasion pour présenter le budget 2014 mais d’autre points ont aussi attiré notre attention.

Un budget sans fond(s), explosion de la dette…

La majorité a présenté un budget sans avenir et dépense sans compter. Les frais de fonctionnement ont augmenté de 8% et ceux de personnel de 4% en 2 ans !

Aucune vision d’ avenir : la majorité exécute les projets préparés par notre législature sortante ( les rues du Beau Site, Vandervelde, Moulin-Florival,Logette…), les égouttages de notre plan précédent (Bois Gibet, la Croix, Hocaille…) , l’entretien du patrimoine largement entamé pendant les années antérieures.. . MAIS pratiquement RIEN n’est proposé pour celles à venir. Quand on connaît le temps nécessaire à la préparation administrative d’un dossier, il eût été nécessaire de lancer les principes, études, désignations d’ auteurs de projet, … pour que ces dossiers soient prêts à être réalisés après la série que nous leur avons transférée.

Hormis la rue Labby, pratiquement rien en matière d’entretien de voiries, rien en piste cyclable, rien en ce qui concerne l’accueil de la petite enfance, rien au niveau de l’enseignement ( où en est l’immersion annoncée avec grand fracas pendant la campagne électorale ?)….

Notre bonne gestion des 6 années précédentes est anéantie en 2 ans !!!

Alors que les recettes fiscales ont augmenté d’environ 250.000 euros, la majorité recourt à nouveau à l’emprûnt : 1.640.000 euros en 2013 et 1.480.000 euros en 2014, soit plus de 3 Millions en 2 ans ! Par contre, en abandonnant les projets de logements et de mobilité douce , ils renoncent à environ 3 millions d’euros de subsides régionaux ou provinciaux.

LA DETTE communale va dépasser les 7 MILLIONS d’euros en fin 2014.

Pour chercher l’effet d’annonce, ils inscrivent des budgets symboliques mais tout à fait insuffisants pour leurs prétendus objectifs .

Etc …

Un autre point était soumis au conseil en rapport avec la Régie communale des sports : on demandait aux conseillers communaux d’approuver un plan d’entreprise 2014 alors que celui-ci n’avait même pas encore été vu et approuvé par le conseil d’administration de la régie elle-même. Tel que présenté, ce point n’était ni plus ni moins qu’un faux . C’est pour cette raison que notre groupe a refusé de voter et a quitté la séance. Une conseillère de leur groupe s’est également abstenue, refusant ainsi de cautionner un tel acte.

Un dernier point mérite aussi d’être abordé : Madame Bauchau utilise une nouvelle fois le conseil pour faire adopter une motion reflétant la position MR, cette fois, contre une décision souveraine du conseil communal de Ottignies LLN qui souhaite changer d’opérateur du logement social sur sa commune. De quoi se mêle-t-on ? Nous sortons totalement du cadre de notre conseil..

Conclusion

Effrayant, désolant, malheureux.