Reglement

Fausse urgence et mépris des règlements

Publié le 27 juin 2014 · Publié dans Actualités, Communiqués de presse

La majorité nous avait habitué à présenter des ordres du jour très maigres et à chaque fois des points ajoutés en urgence, des prises d’acte de décision « d’urgence impérieuse », des erreurs administratives et techniques, des dossiers incomplets…Notre opposition a, jusqu’à hier, toujours été constructive et conciliante, nous avons accepté ces situations à répétition jusqu’à ce dossier du conseil communal du 24/6/14.

Fausse urgence

Les groupes « Avec vous » et Ecolo ont refusé de voter l’urgence du point concernant l’éclairage du parking à l’arrière de la maison communale. C’était le dossier de trop, le rattrapage de trop, le laxisme de trop, ce dossier est en attente de traitement depuis AVRIL 2013 et il ressort en urgence en JUIN 2014 !!! Ores avait demandé en avril 2013 de représenter au conseil communal pour se conformer aux nouvelles règles de marché public et de faire une demande de prolongation de subside à la Province. Le dossier n’a pas été proposé au conseil depuis lors, le délai supplémentaire n’a pas été demandé( il expirait en novembre 2013!)

Il reste à la majorité d’assumer son inertie et son dilettantisme et à convoquer un nouveau conseil dans les 10 jours dans les règles démocratiques. Ainsi, le parking sera éclairé pour l’hiver prochain.

Au dessus des lois

Les travaux d’égouttage permettant le raccordement du haut de Biez au collecteur du ry de Hèze nécessitaient l’ouverture du chemin de la logette. La remise en état de la voirie avait fait l’objet d’un compromis pour respecter le caractère de ce chemin presque forestier et la capacité de soutenir le trafic des riverains. La mise en place d’un support perméable mais stabilisé et solide avait à l’époque été préféré à la pose d’un revêtement hydrocarboné. Cette option respectait aussi une cohérence par rapport aux voiries connexes (rue des Bruyères, chemin des Cigales).

Lors du conseil communal du 27 mai dernier, la majorité a décidé de changer les plans initialement prévus pour cette rénovation de voirie et de mettre en place une voirie asphaltée.

Cette option coûte des dizaines de milliers d’euro de plus et ne respecte pas le caractère du projet initial. Une imperméabilisation qui empêchera le ruissellement naturel et forcera la mise en place d’équipements supplémentaires ainsi que le risque de circulation plus rapide à cet endroit seront les premières conséquences de cette décision malheureuse. A moyen terme, cela signifie aussi que les autres voiries de ce quartier forestier risquent d’être progressivement aussi asphaltées.

Lors du conseil de ce conseil communal de mai 2014, notre groupe avait aussi rappelé à la majorité qu’ il faut un permis pour changer le revêtement de la rue de la LOGETTE à Biez, à fortiori si l’on passe de la terre, gravier et dolomie à du tarmac!!! Lors de la préparation du dossier pendant la législature précédente, la plupart des riverains avait souhaité garder le caractère champêtre et rural de la rue et donc refuser le tarmac. La majorité actuelle en a décidé autrement et a « oublié » de demander un permis. Malgré notre intervention en mai dernier, Madame Bauchau persiste et fait les travaux SANS PERMIS!!!! , la machine à tarmac est sur place. Quand on vous dit mépris des règles…

Pour information, cette même majorité propose aussi de tarmaquer le Champ du Curé: sans doute la rue la plus typique et la plus rurale de la commune!!!

Nous devions mettre un frein à ces attitudes , ces négligences à répétition, ce mépris des règles.