Chiffres2014

Pas vraiment un « compte » de fée

Publié le 3 mai 2015 · Publié dans Actualités

La présentation des comptes 2014 de la commune de Grez-Doiceau nous a permis de constater comme d’habitude que le directeur financier et son équipe font de l’excellent travail. Mais c’est aussi le moment de faire le bilan de l’action politique de la majorité aux commandes de la commune.

Malheureusement, les chiffres confirment nos craintes. Hormis la prise en charge des projets élaborés lors de la législature précédente, le collège actuel nous présente un très maigre bilan : l’achat d’une maison à Néthen pour le patro, le remplacement de la balayeuse, l’approvisionnement du fonds de pension des mandataires et le remplacement de quelques matériels roulant ou d’informatique. Contrairement aux multiples annonces, rien contre les inondations à la rue de Hamme-Mille, ni de bassin d’orage, rien à la cure de Néthen, AUCUNE nouvelle réfection de voirie, rien à la rue Labby, pas d’éclairage du foot à Grez, … Beaucoup de promesses au budget et bien peu de réalisations.

Nos plus vives inquiétudes se vérifient à propos des finances. Bien que les rentrées via l’impôt des personnes et l’impôt immobilier aient nettement augmentés (+880 000 €), le solde caisse a nettement diminué et de nouveaux emprunts ont été conclus. Le solde restant dû de la dette est passé de 400 € / habitant en 2012 à 496 € / habitant auxquels il faut encore ajouter le rattrapage de la zone de secours de 12 € / hab, soit 508 € / habitant. Une augmentation de 27 % en à peine 2 ans. Nous avions ramené ce solde de 643 € en 2007 à 400 € en 2012 (-38 %).