Budget2016

Publié le 20 décembre 2015 · Publié dans Actualités

Un constat affligeant :

La plupart des projets communaux de Grez-Doiceau de 2016 sont des reprises des années antérieures. Ce sont des projets déjà annoncés et jamais réalisés depuis le début de la législature, alors qu’ils ont été vendus,revendus et survendus.

Une série de maintenance de bâtiments sont reprogrammées pour la Xième fois: différents travaux à la maison communale, dans les écoles et les installations sportives, l’école de football au Stampia, le dépôt communal de travaux,… D’autres travaux avaient été annoncés à grand fracas les années antérieures. Mais aujourd’hui, « Avec Vous » ne peut que constater que même les études de ces dossiers sont au point mort, voire n’ont jamais réellement démarrés. Les budgets sont donc réinscrits : l’importante rénovation de l’avenue Labby entre Bossut et Pécrot (1,2 M€), la salle de Gottechain, les logements dans la cure de Pécrot, une piste cyclable entre Archennes et Gottechain, etc.

La majorité a répondu péniblement à nos questions lors du dernier Conseil communal,confirmant nos craintes que nombre de projets sont effectivement et définitivement abandonnés. Citons entre autres les 50 logements publics moyens et sociaux qui bénéficiaient pourtant de plus de 3 millions d’euros de subsides de la Région, les travaux contre les inondations à la rue de Hamme-Mille à Néthen, les travaux de voirie et le prolongement de la piste cyclable du pont d’Arcole vers Morsaint (qui avaient pourtant également fait l’objet d’une promesse ferme de subsides de 480.000 € par la Province), l’abandon du redéploiement de la Malle à Grez finalement avoué par le CPAS, les égouttages de la rue de la Duve et du vieux chemin de Wavre,…

Il y a pire : deux choix que nous estimons mauvais et très préjudiciables pour le futur de la commune de Grez-Doiceau et de nos concitoyens ont été fermement confirmés.

  • Un, le maintien sur le site existant du « nouveau » Home Renard créera d’importantes nuisances et nécessitera des coûts beaucoup plus importants que prévus alors que le premier euro n’est pas disponible et qu’aucun plan de financement n’a été présenté à ce jour.
  • Deuxième dossier pour lequel la majorité s’entête, la localisation de l’école d’immersion. Initialement prévue à Néthen, revenue à Grez-centre vu l’échec du plan initial, elle va finalement être re-déménagée dans l’Académie de musique. Coût de l’opération et des travaux : 600.000 euros. Tout cela au grand dam de l’Association des parents et de la direction qui ne sont en rien écoutées, vu que c’est « un choix politique assumé ».

Conclusion

Enfin, contrairement aux nombreux effets d’annonce de la majorité, rien n’est prévu pour des logements communaux, rien n’est budgété pour contrer les inondations, aucune piste cyclable hormis celle de la rue Labby programmée depuis 3 ans, pas de budget pour rénover les plaines de jeux alors que nous avions proposé une importante et attendue rénovation de celle de Grezcentre.

Par contre, un emprunt de plus d’1,2 millions d’euros est prévu ! Mais comme il y a un an, « Avec Vous » est persuadé qu’il ne devra pas être réalisé, vu la lenteur dans la gestion des dossiers gréziens depuis trois ans.

Un petit budget risque par contre d’augmenter : celui de la communication et des effets d’annonces à tous vents…