Les associations perdent une aide préciseuse

Posted on 4 septembre 2016 · Posted in Actualités, Communiqués de presse

Dépassant les traditionnels clivages souvent exacerbés à Grez-Doiceau, trois conseillers communaux issus de la majorité et de l’opposition (Philippe Lenaerts, Nicolas Cordier, Olivier Renoirt), avant tout citoyens gréziens, ont introduit un point supplémentaire à l’ordre du jour du Conseil communal de ce 30 aout 2016.
Ces trois conseillers, fort engagés dans le monde associatif et connaissant bien les difficultés auxquels sont confrontées les associations, ont ajouté ce point afin de préserver le soutien de la commune aux associations gréziennes.

Le règlement communal relatif au prêt de matériel avait été revu le 22 mars 2016. Or, une série de modifications a donné lieu à des réclamations et occasionné des difficultés pour plusieurs associations et ce, tout particulièrement en ce qui concerne la fin du transport du matériel par la commune tels que les tentes, barrières nadars,…

Le transport de matériel pour soutenir les associations organisant un événement bénéficiant d’un partenariat avec la commune avait également été supprimé du nouveau règlement. Face à cette situation paradoxale, plusieurs associations ont bénéficié arbitrairement de ce transport gratuit alors que ceci n’était plus prévu dans le nouveau règlement !

Bien que le Collège communal doivent respecter ce règlement adopté par le Conseil communal, mais qu’il a lui-même proposé et voté, le soutien à ces événements était justifié au vu des activités proposées.

Des membres du Collège communal avaient justifié la suppression de ce transport gratuit à cause de quelques abus ayant conduit à des pertes de temps de travail pour le personnel communal. Nous comprenons qu’il y ait lieu de baliser ce service offert aux associations gréziennes depuis de très nombreuses années, mais pas de le supprimer !

Dans une commune, le tissu associatif permet de favoriser les échanges entre citoyens et de développer entre autre la vie culturelle, sportive, humanitaire et de loisir. Dès lors, il est pour nous important que la commune de Grez-Doiceau soutienne son tissu associatif.

Nous avons dès lors proposé de modifier le règlement pour permettre à chaque association reconnue de bénéficier gratuitement du transport du matériel par le personnel communal et ce une fois par an. Et cas d’événement organisé par une association dans le cadre d’un partenariat avec la commune, une dérogation au nombre maximum de transport annuel assuré par la commune pourrait être décidée par le Collège communal.

La discussion sur ce premier point soumis au Conseil communal a duré une heure ! Alors que l’article5 §3 stipule très clairement que « Le transport et la manutention du matériel incombent au bénéficiaire », la majorité s’est braquée pendant une heure pour refuser dogmatiquement la révision de son règlement. Pire, la Bourgmestre a affirmé que le Collège était dans son plein droit d’accepter de quand même soutenir certaines associations ! Arbitrairement bien sur puisque le règlement qu’elle ne veut pas changer le leur interdit !!!

En effet, depuis l’adoption de ce règlement en mars 2016, certaines associations ont eu droit à ce transport de matériel et d’autres pas. Totalement arbitrairement…

Situation rocambolesque, certains conseillers communaux de la majorité, pourtant très proche du monde associatif, ont dû suivre les consignes de la Bourgmestre et refuser que le règlement soit amender à la marge pour permettre de soutenir légalement les associations gréziennes en transportant du matériel qui leur était prêté.

Nous retiendrons donc de ce Conseil communal du 30 aout 2016 que la Bourgmestre a refusé scandaleusement toute proposition qui se voulait constructive de trois conseillers communaux tout en assumant qu’elle bafouerait dès le lendemain sa propre décision anti-associative…
Hier soir, plusieurs conseiller communaux sont retournés chez eux dégoutés de ce jeu politique mené par certains membres du Collège occultant que le monde associatif n’est absolument pas leur priorité. Quoi qu’ils pavanent ou affirment…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.